Notre assistance est disponible 24h/24 7j/7 en cliquant ici 

La presse nous relaye

PRISE DE PAROLE DE JEAN-BAPTISTE FRANCESCHINI, COFONDATEUR DE SOFTWAY MEDICAL ET DIRECTEUR DE LA DIVISION IMAGING, POUR MINDHEALTH

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE SE FAIT UNE PLACE EN IMAGERIE MÉDICALE

Sujet sur lequel Jean-Baptiste Franceschini de Softway Medical a pris la parole dans le média en ligne Mind Health.

Jean-Baptiste Franceschini

Sociétés françaises et internationales actives dans le secteur de l’imagerie médicale ont choisi d’embarquer l’intelligence artificielle. Que ce soit en oncologie ou en traumatologie, les technologies de l’IA apparaissent dans les portefeuilles de produits en développement. mind Health dresse un panorama d’acteurs prônant l’IA en imagerie et rencontrés lors de l’édition 2019 des Journées francophones de la radiologie.

[…]

Fujifilm a mis au point le projet REiLI, qui part lui aussi d’une approche multi-organes. Softway Medical, société française éditrice de logiciels médicaux, est partenaire de distribution du groupe japonais et a repris l’activité IT de Fujifilm France en 2017. Selon Jean-Baptiste Franceschini, directeur de la division Imaging chez Softway Medical, REiLI est « une market place embarquant des applications d’IA développées par Fujifilm en propre, mais aussi un écosystème d’applications éditées par des entreprises tierces, en fonction des spécialités et des régions anatomiques concernées. Les premiers sites pilotes de REiLI devraient démarrer au premier trimestre 2020, en Europe et en France ».

« De notre côté, poursuit Jean-Baptiste Franceschini, nous avons mis en place une plateforme qui référence les logiciels d’IA et orchestre leurs différents flux de résultats pour les mettre en commun. Notre valeur ajoutée réside dans le fait que nous facilitons considérablement le quotidien des radiologues, qu’il s’agisse du choix des applications, de la contractualisation avec les opérateurs, mais aussi sur le plan fonctionnel pour envoyer et surtout recevoir les résultats des moteurs d’IA de façon optimisée dans les applications métiers du radiologue, en l’occurrence le PACS. Les logiciels interfacés aujourd’hui sont Keydiag (de l’entreprise Keymaging) et Gleamer. Avec l’acquisition de l’activité IT de Fujifilm, nous bénéficions également de l’offre Synapse de Fujifilm qui comporte notamment un PACS, des modules de post-traitement 3D et une VNA (pour vendor neutral archive, archive neutre qui prend en charge, sans les modifier, les données issues ou non de l’imagerie et provenant de tous les services producteurs, ndlr). »

[…]

Pour lire l’article en intégralité, cliquez ici
(
sur abonnement à Mind Health).

Prise de parole de Jean-Baptiste Franceschini: la Presse nous relaye

Ces articles peuvent aussi vous intéresser !