? #FEHAP2019 > Retrouvez-nous les 27 et 28 Novembre prochains sur notre stand 50 au Parc Chanot de Marseille !

La presse nous relaye

Un cinquième GHT choisit le DPI de territoire Hopital Manager : le GHT COEUR GRAND-EST

 

Pour couvrir les besoins de l’ensemble de ses dix établissements – le GHT Cœur Grand-Est, engagé dans la convergence de son système d’information a fait le choix, en mai 2019, d’un dossier patient informatisé territorial.
C’est Softway Medical et sa solution Hopital Manager qui accompagnent le groupement hospitalier dans une évolution majeure de la prise en charge à l’échelle du territoire.

C’est donc dans un contexte d’identités plurielles (six centres hospitaliers dont deux spécialisés en psychiatrie, deux hôpitaux locaux et deux Ehpad) que le GHT – qui compte de nombreuses solutions métiers – a fait le choix d’une approche territoriale globale pour son nouveau dossier patient informatisé. Après consultation de quelque 400 agents et évaluation, les établissements ont opté pour un socle médical unique le plus large possible couvrant différentes fonctionnalités : gestion des admissions et des mouvements, de la bureautique, du dossier médical, de la planification des lits, de la prescription multimodale et du dossier de soins. Ces fonctionnalités sont adaptées aux besoins propres de médecine, chirurgie et obstétrique, des urgences, des blocs opératoires, de la réanimation, des soins de suite et de réadaptation, mais aussi des Ehpad, de la psychiatrie et du médico-social. « Notre DPI de territoire va supporter la mise en place des filières inter-établissements », indique Bruno Billiemaz, responsable de la stratégie des ventes de la division Établissements, secteur public, chez Softway Medical. 

« Il est également doté de modules totalement intégrés, sans nécessité d’interface avec d’autres éditeurs, qui vont permettre de répondre aux enjeux d’ouverture des hôpitaux sur la ville portés par la loi Ma santé 2022, avec notamment la prise de rendez-vous à distance, la consultation de comptes rendus et le suivi postopératoire par questionnaire en ligne ou encore la coordination des soins ville-hôpital après une intervention en ambulatoire », complète-t-il. 

Le DPI qui s’adapte aux besoins

Pour emporter l’adhésion unanime des utilisateurs, Softway Medical a su faire valoir les qualités intrinsèques de sa solution commercialisée par le GIP MiPih et déjà déployée dans plusieurs GHT. « Son ergonomie a été appréciée par les futurs utilisateurs lors des présentations qui se sont déroulées sur deux jours », explique Bruno Billièmaz. L’adaptabilité du DPI a particulièrement séduit. « En fonction du moment, Hopital Manager s’adapte aux besoins des utilisateurs. Par exemple, un anesthésiste qui a rempli le DPI dans son bureau lors des consultations pré-anesthésiques peut ensuite consulter ces informations sur smartphone avec une application dédiée lors de la visite prévue la veille ou le jour de l’intervention », explique le responsable de la stratégie des ventes.

Des perspectives intéressantes de retour sur investissement

Qu’en est-il du ROI ? Softway Medical promet un solide retour sur investissement pour sa solution. Comment ? « Nous avons développé un DPI sur un socle unique avec une architecture simplifiée, sans interface, ce qui permet de mutualiser les moyens et de limiter le recours aux ressources informatiques des établissements. Il n’y a qu’une seule installation pour l’ensemble du GHT, avec une seule base à tester et à mettre à jour », détaille le responsable commercial. L’absence d’interfaces va permettre une accélération du déploiement de la solution. L’éditeur met également en avant un système d’e-learning optimisant la prise en main du DPI avec une formation réduite à sa plus simple expression. En associant l’e-learning à l’ergonomie du produit, « quelques heures suffisent pour former un médecin ou un soignant aux principales fonctionnalités de Hopital Manager, au lieu des deux à trois jours habituellement constatés lorsqu’il s’agit de solutions concurrentes », annonce Bruno Billièmaz. Cette facilité de prise en main devrait contribuer à développer une culture médicale territoriale. Un plus dans des régions comme la Meuse ou la Haute-Marne qui ont des difficultés à recruter des médecins. « Ces outils partagés vont offrir davantage de mobilité sur le territoire pour les médecins en place et participer à améliorer l’attractivité du territoire », conclut-il. 

Mise en place par étape

Après des audits menés par Softway Medical pour harmoniser les pratiques à l’échelle du GHT, la nouvelle solution va être déployée progressivement sur l’ensemble du groupement, avec une couverture complète prévue à l’horizon 2023. Le paramétrage a débuté en juillet sur les centres hospitaliers de Verdun Saint-Mihiel, de Bar-le-Duc et de Saint-Dizier. La mise en production opérationnelle interviendra dès début 2020.

Voir l’article en ligne : Magazine n°28, DSIH p.69