Notre assistance est disponible 24h/24 7j/7 en cliquant ici 

TÉMOIGNAGE DE ALMAVIVA SUR L’HARMONISATION DE LEUR SYSTÈME D’INFORMATISATION

24 établissements composent aujourd’hui AlmaViva Santé, Groupe de cliniques

MCO et SSR créé en 2007 par Bruno Marie, son actuel Président. Initialement présent en région marseillaise, le Groupe s’est étendu fin 2012 aux Alpes-de-Haute-Provence et à l’Ile-de-France avec pour but de créer des pôles régionaux d’excellence.

C’est chose faite, avec 7 cliniques du Groupe présentes dans le classement 2016 du Point qui distingue les meilleurs établissements publics et privés de santé. Après avoir structuré le Groupe autour de sa Direction Qualité, AlmaViva Santé harmonise son système d’information autour d’HOPITAL MANAGER de Softway Medical.

Entretien avec David Boisset, Directeur Régional Côte d’Azur et Pays d’Aix du Groupe AlmaViva Santé.

 

DH MAGAZINE – Le groupe AlmaViva vient d’acquérir l’ensemble de la solution HOPITAL MANAGER. C’est un projet extrêmement ambitieux dont le déploiement durera au moins 3 ans. Quel était l’objectif de votre démarche ?

 

David Boiset – Nous représentons aujourd’hui environ 2 000 salariés, plus de 200 000 patients pris en charge, pour plus de 200 millions de CA. Il n’était pas possible de piloter de façon isolée les établissements et nous ne souhaitions pas non plus un « hypersiège » ou une « hyper structure » trop centralisatrice.
Cependant pour se développer, il faut se structurer !
Aussi, notre Comité d’Orientation Stratégique a souhaité une harmonisation et une urbanisation bien pensées du système d’information.

 

DH – Pourquoi avoir fait le choix de la solution HOPITAL MANAGER ?

 

D.B. – Selon nous, HOPITAL MANAGER est le produit le plus intégré du marché. Il correspondait à notre cahier des charges et couvrait tout ce que l’on souhaitait, notamment la gestion administrative avec HM GAP (admission, facturation, identitovigilance) et la partie dossier médical avec HM Medical. Nous souhaitions le moins d’interfaces possibles et le moins d’éditeurs possibles pour limiter les briques d’assemblage et les interlocuteurs. Softway Medical se distinguait de ses concurrents sur ce point-là. Un autre critère était
l’hébergement sécurisé des données médicales au travers de leur datacenter et de leur agrément HDS.

 

DH – Pourquoi avez-vous choisi ce modèle hébergé ?

 

D.B. – Pour plusieurs raisons. Etre hébergeur ne s’improvise pas. Il faut avoir les compétences, les qualités et une structure adaptée. C’est ensuite quelque chose de récent et de très mouvant. Il faut pouvoir suivre les évolutions et les nouvelles contraintes techniques et cela n’est pas notre métier ! Nous souhaitons nous concentrer sur notre cœur de métier : le soin, la prise en charge des patients, les innovations médicales… La politique du groupe est de sous-traiter ce qui n’est pas directement de notre domaine et de nous entourer des meilleures
expertises sectorielles.

 

DH – Où en êtes-vous du déploiement ? Et en quoi la méthodologie de déploiement de Softway Medical reposant sur une équipe projet et des établissements pilotes vous a-t-elle séduit ?

 

D.B. – Trois sites pilotes ont commencé leur déploiement. Avec Softway Medical, nous nous inscrivons en mode partenariat, avec l’objectif d’un transfert de compétences progressif. Nous avons constitué à l’heure actuelle une équipe « projet groupe » de 4 personnes à plein temps qui a pour objectif d’acquérir les compétences de paramétrages et d’intégration pour, à terme, assurer le déploiement.

 

DH – Quels bénéfices voyez-vous à uniformiser les pratiques autour d’un système d’information intégré ?

 

D.B. – Le bénéfice premier est précisément d’harmoniser nos pratiques. Qui dit harmonisation des pratiques dit cohésion et entraide entre les établissements. Cela est rassurant pour l’organisation du Groupe et donc pour la qualité générale des processus de soins.

 

DH – Quelle est la valeur ajoutée d’un système d’information multi-établissements ?

 

D.B. – Nous pouvons suivre l’intégralité du parcours de soins d’un patient, à la fois en établissements MCO et SSR. C’est la garantie pour nos patients d’une meilleure prise en charge et d’un meilleur suivi du parcours de soin.