? #FEHAP2019 > Retrouvez-nous les 27 et 28 Novembre prochains sur notre stand 50 au Parc Chanot de Marseille !

LE CH DE CHINON MET EN PLACE HOPITAL MANAGER EN TÉLÉ-EXPLOITATION

Depuis fin 2011 le Centre Hospitalier du Chinonais a fait l’acquisition de la solution HOPITAL MANAGER de SOFTWAY MEDICAL sur le volet médical. Cet établissement de 650 lits, possédant une équipe informatique de 4 personnes pour gérer plus de 280 postes, a choisi les services de télé-exploitation proposés par SOFTWAY MEDICAL pour gérer l’application HOPITAL MANAGER. M.  PEAN, Responsable des Systèmes Informatiques, revient sur ce choix.

 

AVANT LE CHOIX DU MODE D’EXPLOITATION, UN CHOIX D’APPLICATION

 

« Nous avons d’abord été séduits par la couverture fonctionnelle du logiciel et par son ergonomie lors des démonstrations produites. C’est ensuite que nous avons étudié en profondeur les moyens d’administrer la solution ».

En effet une fois la solution choisie l’équipe informatique, sous l’égide de M. PEAN, s’est penchée sur les différentes solutions qui s’offraient à eux. L’architecture préconisée par l’éditeur demandait des compétences et une expertise que l’équipe interne du Centre Hospitalier ne possédait pas. La solution qui semblait la plus appropriée aux contraintes humaines et financières fut alors la télé-exploitation : « nous nous répartissons les rôles mais c’est bien SOFTWAY MEDICAL qui maintient l’infrastructure, qui la fait évoluer de manière à nous faire atteindre un niveau de performance maximum ». Par ailleurs, le service a l’avantage d’être fourni 7j/7j et 24h/24h : « il était important pour nous d’assurer une permanence notamment en cas de problème technique, d’autant plus sur une application de type médical » indique M. PEAN.

 

LA TRAJECTOIRE : LE CLOUD COMPUTING

 

A l’ère des nouvelles technologies et des infrastructures de plus en plus complexes, les services externalisés associés aux applications sont la réponse adéquate. A fortiori dans le secteur médical, exigeant des équipes informatiques une spécialisation sur les domaines de la santé : «je pense qu’à l’avenir nous irons de plus en plus vers une externalisation en mode Cloud. C’est pour nous une étape intermédiaire. A l’avenir les équipes doivent se concentrer sur les aspects métiers pour devenir de vrais spécialistes ».