Situé sur les hauteurs de Lyon, l’hôpital de Fourvière est un ESPIC de 250 lits et places, spécialisé en gérontologie. Multi-activités (Médecine, SSR et USLD, Hôpital de Jour), l’établissement bénéficie d’une équipe mobile de gériatrie. Softway Medical vient de remporter l’appel d’offre lancé par l’hôpital pour renouveler son DPI et sa GAP. Avec HOPITAL MANAGER, l’hôpital de Fourvière a fait le choix d’une solution moderne et éprouvée, déployée dans plus de 900 établissements en France, aussi bien sur le secteur privé que public. Nous avons posé quatre questions à Laure Montagnon, Directrice générale, pour nous expliquer les coulisses de ce choix.

Expliquez-nous dans quel contexte vous avez lancé cet appel d’offre ?

Fin 2016, suite à un certain nombre de départs à la retraite, l’équipe dirigeante a partiellement été renouvelée, nouveau directeur médical, nouveau directeur général, nouveau directeur administratif et financier et nouveau responsable des systèmes d’information.

Dans une dynamique de modernisation des Systèmes d’Information, l’audit initié par le groupe de travail a démontré que le DPI en place avait de grosses lacunes. La solution Axigate ne répondait plus aux besoins primaires de nos professionnels de santé. Pourtant, ils s’étaient beaucoup investis dans le déploiement du produit, notamment notre médecin DIM et pharmacien. Initialement séduisante du fait de son paramétrage très libre, le logiciel s’est avéré extrêmement complexe à utiliser. Le système n’était plus adapté aux exigences d’un établissement de santé, sans interaction possible avec la gestion administrative du patient. Lors de défaillances, la coordination entre les différents intervenants informatiques et l’éditeur était inexistante.

Pour pouvoir soulager nos professionnels d’une part et atteindre les objectifs fixés notamment par Hôpital Numérique et Hop’En d’autre part, un changement de DPI s’imposait. Avec l’équipe dirigeante, nous avons donc décidé de repartir à zéro. On s’est appuyé sur l’expertise de Jean-François GOGLIN, le conseiller national des systèmes d’information de notre fédération, la FEHAP, dans la rédaction du cahier des charges. Nous avons ensuite lancé un appel d’offre européen classique.

Comment se sont déroulées les différentes étapes de la consultation ?

Nous avons constitué un groupe projet de 27 référents métiers, tous professionnels de santé et ayant une affinité pour l’informatique. Ce comité de pilotage pluridisciplinaire devait remplir une grille de scoring pour l’ensemble des fonctionnalités. Cela nous a permis d’établir une première short list de 4 éditeurs (sur 8 candidatures).
Chaque éditeur a ensuite pu présenter sa solution, suivant des scenarii imposés. Toujours à l’aide de notre grille de scoring, nous avons retenu 2 éditeurs. La visite sur site, où 14 personnes du groupe projet se sont déplacées, a permis de départager les deux derniers éditeurs en liste.

En quoi Softway Medical a fait la différence par rapport à ses concurrents ?

Le choix de Softway Medical a été quasiment unanime. Leur adéquation aux besoins, leur savoir-faire et leur capacité d’innovation ont été remarqués par notre comité de pilotage.
Ce choix est clairement le choix des utilisateurs. De mon point de vue de directrice générale, Softway Medical répondait aussi à mes critères : taille d’entreprise suffisamment importante, pérennité, interlocuteur unique (pour l’édition, l’intégration et l’infrastructure), outils de pilotage médico-économique et capacité du produit à évoluer. En effet, sa vision du marché de la santé et de ce qu’il peut devenir demain était aussi important pour nous. La révolution est en marche, avec un éditeur comme Softway Medical, nous avons la conviction que notre système d’information pourra s’adapter aux évolutions, comme l’interaction avec le patient, l’aide à domicile, l’ambulatoire. A l’hôpital de Fourvière, nous prônons le vieillissement harmonieux et nous travaillons sur la prévention et la restauration de l’autonomie. Le bien vieillir n’est pas qu’une illusion, c’est aussi notre rôle d’y contribuer.

Sur quel périmètre la solution s’étend-elle et comment se profile l’avenir ?

Outre la partie médicale, nous avons également choisi Hopital Manager sur la Gestion Administrative du Patient, le RIS ONE MANAGER (nous sommes équipés du PACS Synapse), la reconnaissance vocale DMD et le portail patient. Pour pouvoir piloter efficacement l’établissement, nous avons également choisi un périmètre assez étendu d’applications en business intelligence. L’ensemble de la solution sera hébergée par Softway Medical.

Nous attendons avec impatience le déploiement qui sera opérationnel en janvier 2019.