Aix-en-Provence, le 01 juin 2015.

Dans le cadre du projet FIDES (facturation individuelle des établissements de santé), 10 ESPIC équipés du logiciel de facturation de SOFTWAY MEDICAL ont dépassé la phase de test et sont, depuis le 1er avril 2015, à la facturation individuelle en réel. Autrement dit, conformément à l’instruction FIDES / PES V2, le taux de rejet de ces établissements a été inférieur à 8 %, 3 fois de suite. SOFTWAY MEDICAL est l’un des rares éditeurs à voir ainsi 10 de ses clients effectivement en facturation directe. La FIDES adresse dans un premier temps le volet « Acte et Consultation externe », puis sera déployée au niveau des « Séjours hospitaliers » en 2018.

Dans la continuité de la mise en place de la tarification à l’activité (T2A), la FIDES vise à assurer une maîtrise renforcée des dépenses de santé, plus en phase avec la production réelle de soins. Les établissements de santé publics ou privés d’intérêt collectif ne se verront plus attribuer de dotation globale par leur ARS, mais seront payés directement par l’Assurance Maladie, au fil de l’eau, en fonction des factures envoyées pour chaque épisode de soins.

Dès 2011, SOFTWAY MEDICAL a obtenu la certification FIDES pour faire partie du groupe d’éditeurs à même de lancer la phase d’expérimentation au sein d’un établissement pilote. Le Centre Chirurgical Marie Lannelongue (Le Plessis-Robinson), premier établissement expérimentateur, est ainsi passé à la facturation individuelle en réel en janvier 2014.